Beaucoup se lancent dans des projets de construction qui souvent s’avèrent une source importante de soucis, de perte de temps et d’argent.
Pour éviter que votre projet ne se transforme en cauchemar, nous vous aiderons à prendre les précautions qui s'imposent comme, par exemple :
  • Vous traiterez vos travaux sur la base des marchés de travaux que nous aurons rédigés pour vous, et non en signant les devis des entreprises. En effet une entreprise ne vous proposera jamais un devis avec des prix forfaitaires et des pénalités de retard !
  • Nos marchés de travaux, rédigés en votre faveur, car c'est celui qui rédige le document qui tient le couteau par le manche, comporteront des montants forfaitaires, et des dates de fin de travaux garanties par des pénalités de retard. 
  • En précisant que seule la forme écrite est recevable, nos contrats vous éviteront de payer des suppléments de travaux injustifiés, sous la menace d'une hypothèque légale !
  • Si vous traitez avec une entreprise générale, nos contrats vous permettront de faire des paiements direct à ses sous-traitants, ce qui vous évitera de payer une 2ème fois certains travaux au cas où l'entreprise générale deviendrait défaillante.
  • etc... car nous vous éviterons les principaux risques que vous rencontreriez si vous étiez seul face aux entreprises
  • Nous vous invitons à lire le PDF ci-dessous. Vous y découvrirez que :
    • une étude de l'EPFZ estime qu'il y a environ une quinzaine de malfaçons sur chaque construction !
    • la Fédération Fribourgeoise des Entreprises, qui a commandé une étude sur la qualité des constructions en Suisse, confirme que la qualité générale et le savoir-faire sont en baisse régulière !
    • tout ce qui précède est confirmé et illustré dans de nombreux médias, en particulier dans l'émission "Temps Présent" du 08/12/2016, intitulée "Ma maison, du rêve au cauchemar" qui montre, dans 3 reportages, les énormes problèmes rencontrés par 3 propriétaires lors de leurs travaux de construction réalisés par des entreprises locales, dans le 1er cas, par une entreprise générale, dans le 2ème cas, et par une grande entreprise suisse dans le 3ème cas !
    • le consommateur suisse est moins bien protégé que les consommateurs des pays voisins, du fait que notre loi sur les faillites est trop laxiste et favorable aux escrocs, spécialistes des faillites à répétition !

Télécharger l'article complet en PDF